Login perdu ?
Devenir membre
 
 
Fil info
Agenda
Carnet
des Âges
Organismes
inscrits
Projets
Expériences
Boîte à
outils

Inscrivez-vous


Devenez membre d'intergénérations.be en quelques clics !

CARNETdes Âges
Parce que de bonnes relations intergénérationnelles dépendent aussi d'une meilleure compréhension des spécificités et des représentations sur chaque âge
Les dernières infos

19-09-2017 16:45:38
Programme de formation au Bien Vieillir

Le Bien Vieillir est une association qui défend une vision positive et réaliste de l’avancée en âge et qui soutient un accompagnement bienveillant des personnes âgées.

L'asbl propose des formations adressées aux professionnels de l'accompagnement des personnes âgées.

  • Le plan d’action pour les personnes de référent pour la démence.
  • Comprendre les vieillesses.
  • Comprendre le vieillissement cognitif difficile.
  • Accompagner les personnes âgées souffrant de difficultés cognitives.
  • Comprendre les personnes âgées souffrant de dépression.
  • Comprendre les émotions des personnes âgées.
  • Comprendre les comportements des personnes âgées souffrant de difficultés cognitives.
  • Soutenir la communication avec des personnes souffrant de difficultés cognitives.
  • Quels lieux de vie pour les personnes souffrant de difficultés cognitives ?
  • Comprendre le vécu de l’entrée en institution.
  • Quelles activités porteuses de sens pour les personnes souffrant de difficultés cognitives ?
  • Animation et activités au quotidien.
  • La nuit, la vie continue : pour un accompagnement bientraitant pour tous.
  • Questions de droit et d'éthique autour de l'accompagnement des personnes âgées vulnérables.
  • Soutenir le travail en équipe et l’interdisciplinarité.
  • La personne âgée au cœur de notre travail, quels outils utiliser?
  • De nouvelles politiques d’accueil en maison de repos.
  • L’agressivité dans les équipes : communiquer autrement.
  • Les valeurs au travail, donner du sens à ma pratique.
  • De la maltraitance à la bientraitance.
  • La contention : la dernière alternative de soins.
  • Les enjeux de la relation personne âgée, famille et professionnel.
  • Un module «désorientation» du Fonds Social.

 

Pour plus d'informations, consultez le catalogue complet ici.


A voir aussi :
Bien Vieillir (le) asbl


11-07-2017 16:43:24
Mise en place d’un modèle intégré d’aide et de soins de proximité visant le maintien à domicile des personnes âgées en Région de Bruxelles-Capitale

Le présent appel à projet vise à améliorer la qualité de vie et le bien être des personnes âgées et en perte d’autonomie dans leur environnement, en favorisant leur maintien à domicile. Il se base sur une approche territoriale de l’aide et des soins centrée sur les besoins de la population bénéficiaire.

Les projets proposés viseront à atteindre les objectifs suivants :
- offrir une aide et des soins globaux, intégrés, continus et accessibles, centrés sur les besoins de la population-cible au niveau du quartier. Cette réorganisation de l’offre doit se faire avec et au bénéfice de la population-cible et de ses aidants-proches ;
- tester un modèle d’organisation intégrée de l’aide et des soins par quartier devant améliorer la qualité de vie et le bien être des personnes âgées et en perte d’autonomie dans leur environnement de vie, en favorisant leur maintien à domicile ; 
- dégager les modalités permettant sa mise œuvre dans toute la Région bruxelloise et identifier les éléments qui favorisent ou freinent la mise en place du modèle du point de vue règlementaire, organisationnel, financier et des pratiques.

La date limite de soumission du dossier de candidature est fixée au 16 octobre 2017 à 18h00. Voir conditions dans l'appel à projet.

Plus d'information sur le site de l'Observatoire de la Santé et du Social Bruxelles-Capitale.

06-07-2017 15:30:01
LATA 65 : du Street-Art par des aînés

 

"Signifiant littéralement « bombe de peinture » en portugais, ce projet un peu fou créé il y a 5 ans déjà par Lara Seixo Rodrigues et Fernando Mendes dans le cadre du WOOL Fest d'Effe (Festival d'Art Urbain de Covilhã), a pour objectifs premiers de rompre l’isolement dont souffrent les seniors tout en brisant les clichés sur l’art de la rue. Au Portugal, un retraité sur quatre vit en effet sous le seuil de pauvreté et souffre de solitude.

Les ateliers organisés par l’association rassemblent des aînés de 65 à 95 ans. Lors de ces sessions qui regroupent généralement une dizaine de participants durant deux ou trois jours à raison de 8 à 12 heures de formation, les seniors guidés par des street artistes confirmés s'initient aux techniques de l'art urbain et créent leurs propres pochoirs. Puis, munis de masques et de bombes, investissent et réhabilitent les murs des quartiers délabrés de Lisbonne mais aussi d'autres villes du Portugal ou encore de l'Espagne.

Depuis sa création en 2012, cette initiative a déjà converti près de 300 seniors au street-art à travers le pays. Seule condition pour y participer : avoir plus de 65 ans, l’âge minimum légal de départ à la retraite au Portugal."

Extraits tiré de l'article "Lata 65 : ce gang de retraités qui taguent les murs de Lisbonne" sur sosoir.lesoir.be, 06/07/2017

27-04-2017 11:20:06
Soutenir les personnes âgées fragilisées, chez elles et dans leur quartier

La plupart des personnes âgées aspirent à habiter le plus longtemps possible dans leur quartier familier, à y vivre et à participer à la vie de ce quartier. Ce n’est cependant pas facile à concrétiser. Les personnes âgées ne se rendent pas toujours compte des possibilités dont elles disposent pour s'en sortir. Elles ont peur de faire appel à leur réseau familial, amical, à leurs connaissances et voisins pour demander de l'aide. Elles ne savent pas bien comment formuler leur demande d'aide, ni à qui elles peuvent s'adresser. Les aidants proches semblent souvent se heurter aux mêmes obstacles.

Un travail mobile ou d'outreaching est un des leviers permettant d’offrir des soins axés sur le quartier et de soutenir les personnes âgées vivant à domicile. En effet, il apparaît essentiel de réfléchir et d’agir à partir de la perspective et des compétences des personnes âgées. Ainsi, le travail d’outreaching permet d’agir à bas seuil d’accès, grâce au fait que les professionnels et les bénévoles sont actifs en dehors des murs de l’organisation qui les occupe.

Dans le cadre d'un travail d'outreaching, on investit énormément dans l'établissement de contacts et le développement d'une relation. On tient compte de l'environnement et de la réalité quotidienne de l'intéressé(e). Il s'agit de soins basés sur le dialogue.

Dans son appel de 2017, la Fondation met l'accent sur le travail d’outreaching développé par les professionnels et les bénévoles à l’attention des personnes âgées fragilisées chez elles et dans leur quartier.

Pour qui ? : L'appel est ouvert à tout acteur désireux de lancer une nouvelle initiative qui contribue à améliorer la qualité de vie des personnes âgées fragilisées dans le quartier et utilise en outre des méthodes d'outreaching. Il s'agit en premier lieu d'acteurs qui s'investissent dans le logement, les soins et le bien-être au niveau local, au niveau du voisinage ou du quartier, par-delà les limites du secteur : acteurs locaux, acteurs issus de la vie associative, entrepreneurs sociaux, organisations de volontaires, coopératives de quartier, organisations de première ligne, mutualités…

Comment introduire votre demande ? : Complétez votre dossier de candidature en ligne

Comment introduire un dossier ? : Regardez la vidéo

Si vous êtes peu familiarisé avec l'informatique: 02/500.45.55 ou proj@kbs-frb.be

Timing : Lancement de l'appel 20/04/2017, clôture le 12/09/2017

Soutien financier : jusqu’à 20.000 €

 

27-03-2017 15:06:52
A lire : Dossier sur la jeunesse bruxelloise de Question Santé

Le nouveau numéro de Bruxelles Santé vient de sortir. En plus d'un dossier sur les jeunes Bruxellois et leurs pratiques professionnelles, ce numéro propose un article résumant l'enquête "Etre jeune à Ixelles", publiée fin 2016.

  • Pour télécharger le numéro de Bruxelles Santé, c'est par ici.
  • Pour accéder au sommaire en ligne, cliquez ici.
  • Pour télécharger l'enquête "Etre jeune à Ixellesé dans sa totalité", cliquez ici.

A voir aussi :
Question Santé



Doc(s) joint(s)(2)


Jeunesses Ixelles.pdf
0.36542 Mb

BXLS85.pdf
0.930555 Mb

15-03-2017 10:03:39
A lire: Les stéréotypes sur les ainés renforcent les effets du vieillissement

L'Université de Franche-Comté s'est intéressée aux stéréotypes liés à l'âge et leurs impacts sur sur la personne.

"La personne a eu le temps d’intégrer toutes les représentations liées au vieillissement, au point de les faire siennes au moment où elle arrive à cette étape de son existence. "Les stéréotypes créent la réalité", résume Marie Mazerolle, enseignante-chercheure en psychologie à l’université de Franche-Comté, et qui fait de ces questions le sujet phare de ses travaux. "Et plus les gens ont une vision négative, plus ils ont tendance à s’y conformer. Cela a des conséquences sur la volonté de s’engager dans des activités physiques, sur l’apparition de dépressions, et même sur l’espérance de vie"."

L'article est disponible en entièreté ICI.

14-03-2017 16:51:34
Participez à l'enquête des jeunes CSC

 

Les Jeunes CSC lancent une enquête pour sonder la jeunesse sur les problèmes qu'elle rencontre au quotidien, en lien aussi bien avec l'emploi, la sécurité sociale ou les services publics.

" Il est de coutume de parler de la jeunesse sans lui donner la parole. Jeunesse au chômage, jeunesse précaire, jeunesse à problèmes, les qualificatifs ne sont pas souvent positifs pour désigner la génération des 15-30 ans. De plus, les politiques gouvernementales, depuis des années, mènent à la généralisation des contrats précaires pour les jeunes et au détricotement de leurs droits sociaux. Nous voulons donc partir à l’offensive avec les jeunes pour réclamer des droits nouveaux qui assurent une sécurité d’existence à tout un chacun. Mais cette démarche doit partir des situations que les jeunes rencontrent. Ca suffit cette pratique habituelle de dire à la place des jeunes ce qu’ils pensent. "

Les constats et propositions formulés dans le cadre de cette enquête seront utilisés pour sensibiliser l'opinion publique et les décideurs politiques.

Pour participer, complétez l'enquête en ligne disponible ici.

08-02-2017 16:51:58
Regard sur la vieillesse et le temps qui passe : "Louise en hiver"

Louise en hiver est le dernier long métrage de Jean-François Laguionie. Le film porte un regard sur la solitude, la "vieillitude" et le temps qui passe en peignant le portrait de Louise.

Synopsis
"C'est le dernier jour de l’été et Louise s’aperçoit que le dernier train est parti sans elle : elle se retrouve donc seule, abandonnée de tous, dans cette petite station balnéaire, sans doute bretonne, aux rues désertes. Que s'est-il donc passé ?  Le temps rapidement se dégrade, les grandes marées surviennent. C’est la tempête et les premières nuits sont difficiles. Mais bientôt le beau temps revient pour offrir à la vieille dame un automne exceptionnel… Louise commence alors à considérer son abandon comme une sorte de pari. Elle va se construire une cabane sur le rivage, découvrir à 75 ans ce qu’est la vie d’un Robinson."

31-01-2017 09:25:01
A lire : dossier sur les jeunes

 

La Ligue des droits de l'homme a consacré son numéro de novembre-décembre 2016 aux jeunes.

Le dossier intitulé "Coups de jeunes" aborde la réforme de l'aide à la jeunesse en Fédération Wallonie Bruxelles, l'école et les jeunes, le monde du travail, la radicalisation, les IPPJ,...

A télécharger librement ici.

12-10-2016 11:52:55
Brochure : "Alzheimer et maladies apparentées: vous n'êtes pas seuls"

Au cours des prochaines décennies, la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées feront tâche d’huile. La société toute entière est impliquée dans cette évolution. Elle peut apporter un soutien précieux aux personnes atteintes et à leur entourage, et les aider à mener une vie de qualité. On sait que le vieillissement est en passe de modifier radicalement la démographie européenne. Même si la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées ne sont pas une conséquence inévitable du vieillissement, le nombre de personnes atteintes ne peut qu’augmenter, d’autant qu’il n’existe, à l’heure actuelle, aucun traitement ni médicament adaptés.

Mais les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée sont des citoyens à part entière. Il appartient donc à cette société d’adopter envers eux une attitude accueillante, de soutenir leurs aidants proches et de miser globalement sur l’inclusion sociale, en combinant créativité et savoir-faire. La Fondation Roi Baudouin poursuit ses efforts dans ce but.

Pour téléchargez gratuitement la brochure, rendez-vous sur le site de La Fondation Roi Baudouin.